Des nouvelles de Bohol…

Après deux jours à Hong Kong, voilà cinq jours que nous sommes aux Philippines.

À Bohol, sur la presque île de Panglao plus précisément.

Premiers retours d’un voyage plus instructif que farniente:

Un contraste flagrant entre « le paradis » des iles avec les plages de sables blanc, les palmiers, l’eau bleu turquoise et la pauvreté.
Celle-ci ne saute pas aux yeux, elle est quotidienne et partout!

On te propose une « motor bike » ou un tricycle (moto avec un side-car) tous les deux mètres en guise de taxi. C’est leur seul revenu…

C’est évidemment un paysage magnifique. Des îles de rêves, des jus de mangues frais et une flore superbe.

Les Philippines sont encore peu « envahis » par le tourisme de masse, comme peuvent l’être la Thaïlande ou le Vietnam bien que la prostitution y soit aussi une réalité et qu’il n’est pas rare de croiser un européen de la cinquantaine bien gras avec une jeune fille…
Une vision toujours très difficile.

Les Philippins sont très gentils, le contact avec la population assez simple et les transports internes très peu chers.

Je vous laisse justement pour poursuivre mes découvertes au fil des kilomètres.

Laisser un commentaire