Disiz nous revient!

Après son escapade vers le rock à tendance électro, voilà notre Disiz national qui revient à des fondements plus hip hop.

Son album « Le Poisson Rouge » sortie en 2000, double disque d’or de l’époque est l’un des albums clef du rap français. Et si son succès s’est un peu assoupi avec le temps, Disiz est parti dans l’écriture, puis est revenu à la musique avec des sons plus Rock au travers desquels je dois avouer ne pas m’être reconnu.

Et le voilà de retour en 2012 avec un nouvel EP, Lucide teinté de sonorités jazzy voir rock et d’un flow dont seul Disiz a le secret! Au début sceptique, je craignais le pire…

Mais quand j’ai écouté Mon Amour ou Un Frigo, un Coeur et des Couilles, je me dis qu’il est bel et bien là et que les anciens tiennent toujours le pavé!

Et ça, c’est sans compter sur le clip (et le son aussi) Toussa Toussa, une petite pépite à la Disiz, texte excellent, instru qui défonce et clip tellement ouf! Un « J’pète les plombs » version 2012, fabuleux!

Petit bémol tout de même pour le son Gagne Pain ou Validé en featuring avec 1995 qui je trouve est vraiment décevant au regard des MC’s sur les tracks. Et c’est sur que 2 chansons pas top sur 8, ça fait tout de suite un ratio important.

En même temps, je n’ai qu’à pas les écouter. Alors malgré cet avis en demi teinte, je me contente de Toussa Toussa et Un Frigo un Cœur et des Couilles que je vous mets, accompagné du dernier clip sorti La Luciole (vraiment chouette), mon gros coup de cœur du moment. Un vrai petit chef d’œuvre qui colle parfaitement à notre époque. Franchement, j’adore ce titre!

Ça fait vraiment plaisir de retrouver des MC’s comme lui à ce niveau plus de 10 ans après…

Et comme il le dit si bien, pas de la nouvelle, il est de l’éternelle école, sois en sur Disiz, tu nous régales toujours autant!

Une réflexion au sujet de « Disiz nous revient! »

  1. Un très bon retour !
    J’adore « La Luciole » ! Elle me fait penser à ce que je vie avec ma femme, mes enfants, ma famille quoi et aussi avec mes potes, nos soirée à délirer à la maison.

    On a grandit avec le rap, et là, Disiz, nous prouve, que le rap a aussi grandi avec nous.

    Merci Adrien pour ce partage !

Laisser un commentaire