Don Juan le retour…

J’étais hier invité à la première de Don Juan le retour de Gérard Savoisien au Théâtre Des Déchargeurs.

Un coup de metro direction le 1er et je dois dire que ce fut une bonne surprise!

Tout d’abord présentons ce petit théâtre pour ceux qui ne le connaîtraient pas. Situé dans la cour d’un immeuble de la rue des déchargeurs à Châtelet, juste à côté de Monster Melodies, le théâtre des Déchargeurs est classé au Patrimoine historique pour ses toitures et son escalier.

Café théâtre de 80 place maximum, la salle est toute petite. Promettant ainsi un rapport très direct, presque personnel avec la scène.

On s’y sent bien, loin des salles rassemblant des milliers de personnes.

Dans les grandes lignes, la pièce raconte le retour de Don Juan sur terre après son passage en enfer.

Le décalage générationnel, les avancées technologiques et sociales, Don Juan revient, mais plus rien n’est comme il espérait. Loin d’être un cas isolé, les Don Juan des temps modernes pullulent, les femmes ont pris le pouvoir et son fidèle serviteur Zganarel n’est plus… Force est de se rendre à l’évidence, les temps ont changé, saura-t-il s’y adapter?

A défaut de vous raconter toute l’histoire, je vous dirais simplement que le comédien qui joue Don Juan, David Arveiller, nous a présenté hier un exercice de style remarquable, tenir seul sur scène pendant 1h15 entre monologue et interaction avec le publique. Vraiment chapeau!

L’adaptation du nouveau Don Juan est bien écrite, bien jouée et tout particulièrement distrayante.

Le genre de soirée qui rappelle qu’il existe aussi des petits théâtres comme ça dans Paris et qu’y passer un moment est bien souvent plus agréable qu’un Bercy ou un Stade de France…

A aller voir jusqu’au 14 avril du mardi au samedi à 20h.

Laisser un commentaire