Le Vinyle du Week End #14 Special

Ce week-end, petit changement de programme pour le rendez vous de la fin de semaine. Un spécial « Vinyle du Week-End ». Un spécial 2009. Je devrait plutôt parler non pas du, mais des vinyles du week-end puisqu’en ce dernier week-end de 2009, ce n’est pas d’un mais de quatre disques que dont je vais parler.

L’album Rap Français, l’album Rap US, ma trouvaille de l’année et enfin mon album de l’année toutes catégories confondues:

L’Album Rap Français de l’Année:

Bien que suivi de très près par Youssoupha avec Sur Les Chemins du Retour, mon cœur penche du côté de l’album L’Arme de Paix de Monsieur Oxmo Puccino. Youssoupha écrit très bien et c’est pour moi, d’ aujourd’hui, l’un des meilleurs lyricistes de sa génération de rappeurs. Ses sons sont souvent de très bonnes prod, mais Oxmo à cette maturité du chanteur là depuis 15 ans qui se retrouve dans ces textes dans la musicalité qu’il leur donne et dans les instrumentales sur lesquelles il chante.

Son album L’Arme de Paix est une nouvelle réussite pour Oxmo à des années d’Opéra Puccino et différent de La Réconciliation. Ses textes sont superbes, son style évolue mais perdure dans le temps sans une ride et sa présence musicale est toujours aussi prenante.

Il y a surement un peu de nostalgie aussi dans mon jugement, mais c’est l’un des seuls rappeurs français que j’écoute encore aujourd’hui avec autant de plaisir et j’espère vraiment qu’il va continuer à écrire.

En 2010 c’est Hocus Pocus qui revient avec un nouvel album…

L’Album Rap US de l’Année:

Alors là sans hésitation aucune, The Blueprint III de Jay Z! Indétrônable! Avec des chansons comme « DOA », « Empire State of Mind « ou  « Run this Town » son album est sans conteste l’album Rap US 2009! Quel album! Les prods sont simplement magiques. Franchement je crois ne pas me tromper en disant qu’il n’y a pas une seule chanson de moyenne sur cet opus. Même Eminem avec Relaps fait pas le poids…

Kanye West revient en  2010 pour un nouvel album avec The Dream, les gars alternent pour ne pas se faire trop d’ombre, tant mieux, parce que je ne sais pas comment j’aurais pu les départager !

La Trouvaille de l’Année:

It’s Only Rock’n’Roll des Stones. Album de 1974 ! Cet album (le dernier avec Mick Taylor) qui renferme la perle « Time Wait For No One » est un magnifique album des Rolling Stones. Sans hésitation ma trouvaille de l’année (dénichée sur une brocante pour quelques euros).

Ai-je vraiment besoin d’argumenter!?!

L’Album de l’Année toutes catégories confondues:

Pour l’album de l’année toutes catégories confondues, j’ai été obligé de tranché. Et ça n’a pas été facile. Départager le dernier single de  Christophe Mahé de celui de David Guetta n’est pas une mince affaire…

P$*%£ mais quelles horreurs!

Non sans déconner, il y a eu quelques albums sympa cette année (heureusement d’ailleurs) comme celui de M ou de Wax Tailor mais mon album de l’année toutes catégories confondues est The Fruit of The Past des Jazz Liberatorz. On préferera Mos Def en featuring sur cet album d’ailleurs que sur son dernier The Ecstatic. La créativité dont regorge la musique des Jazz Liberatorz est juste impressionnante. C’est à la fois groove, jazze, hip hop, soul. Les rythmiques sont d’une musicalité admirable, c’est travaillé, prenant, entrainant. On se laisse aggrippé par le son qui tourne et on ne sent plus le temps passé. On cherche le nom des instruments utilisés et on reste ébahi devant l’aisance avec laquelle les Mc’s se posent sur les instrus.

Fruit of The Past, l’album de l’année toute catégories confondues à coup sur!

Laisser un commentaire