Le Vinyle du Week-End # 21

Lorsque j’ai commencé à collectionner les vinyles il y a 5/6 ans, j’étais en pleine période Reggae. Mes recherches se tournaient donc vers des vinyles de ce style musicale et j’ai découvert de vraies pépites. Des artistes comme Ken Boothe ou John Holt et des disques comme Night Nurse de Gregory Isaac qui ont complètement changé ma vision du Reggae.

Sans parler des pochettes de leurs albums qui sont le plus souvent des pochettes mémorables!

Je trouve que le reggae va particulièrement bien avec ce week-end ensoleillé et c’est pour ça que j’ai décidé de vous parler d’un album qui me plait tout particulièrement:

I Shall Not Remove de Delroy Wilson, sorti en 1966 chez Studio One (maison que l’on ne présente plus en matière de reggae)

Delroy Wilson est né à Kingston en Jamaïque le 5 octobre 1948 et est décédé le 6 mars 1995. Il fut l’un de ses chanteur de ska, rockssteady et reggae qui débuta une carrière alors qu’il n’était encore qu’un adolescent usant de sa voix n’ayant pas encore muée (un peu comme Hugh Mendell) comme d’un instrument de musique à part entière.

Premier album de Delroy Wilson (il avait 18 ans) et l’un de ses meilleur à mon goût, I Shall Not Remove est un très bon disque qui reflète parfaitement l’atmosphère Ska/rocksteady de l’époque.
Renfermant la chanson du même titre que l’album, celui-ci est un véritable petit bijoux qui va à merveille avec le temps actuel. Soleil et vitalité, j’adore!

Toujours dans la ligné de ces album de la fin des années 60 chez Studio One, il y a le très bon Good All Over qui arriva 3 ans après en 1969 et est aussi un excellent album.

Laisser un commentaire