Le Vinyle du Week-End #25

Aujourd’hui je veux vous parler d’un album et d’une chanson en particulier. L’album en question est Soul and Silk de Nina Simone, que j’ai trouvé par le plus grand des hasards dans une brocante le week-end dernier…

Excepté le fait que l’album soit dans un état impeccable et que comme tous les albums de Nina Simone, il compose entre soul, jazz et ballade, de façon sublime, cet album, peut-être moins connu qu’un My Way est en pleine période « d’envol » de la chanteuse et n’en reste pas moins superbe.

Datant de 1967, il fait partie des albums de Nina Simone parus chez RCA (période de 1967 à 1974) après la période Phillips et avant qu’elle ne quitte les états unis.

Et si cet album pourrait être un album de plus parmi tant d’autres, il n’en est rien. Pour une bonne et simple raison, c’est que cet album contient un chef d’œuvre en première chanson de la face 2 écrit par Billy Taylor (pianiste de Jazz américain) et que Nina Simone à enregistré la première. Plus tard ce morceau sera enregistré par Solomon Burke et Ray Charles, il s’agit de « I Wish I Knew How It Would Feel to Be Free » considéré comme un hymne des droits civiques.

Mais ce n’est pas tout… Il contient aussi la fameuse balade, The look of Love,chanson britannique de Dusty Springfield composée par Burt Bacharach avec les textes de Hal David, extraite de la bande originale du film Casino Royale et sortie en 1967. Nommée au Grammy Award de la meilleure chanson écrite pour un film, la télévision ou autre média visuel et à l’Oscar de la meilleure chanson originale, elle est classée au Pop Songs du Billboard.

Et ce n’est pas rien pour un seul et même album…

Une version live de 1976 à Montreux de plus de 7 minutes et d’une très bonne qualité de « I Wish I Knew How It Would Feel to Be Free »

La version LP

Et voici « The Look of Love »

2 réflexions au sujet de « Le Vinyle du Week-End #25 »

Laisser un commentaire