Le Vinyle du Week-End #30

Pour cette trentième édition du vinyle du week-end, je vous ai réservé une galette magique.

Un petit bijoux de 1976. L’album Black is our clolour de Wayne Wade. Né en 1960 à la Jamaïque, Wayne Wayde à 16 ans lorsque sort son premier disque chez The Prophets, avec Yabby You (révélé par l’immense Conquering Lion) comme producteur, mais il chante déjà depuis plusieurs années.

Cet album est tout de suite un succès! Il faut dire que la combinaison entre la voix de Wayne Wade et les accords de Yabby You, est juste sublime. Quelque chose de très spécial se passe lorsque les deux se rencontrent. La dimension spirituelle se mêle aux rythmes reggae roots formant une harmonie musicale magnifique et je vous rassure, il n’est pas nécessaire d’avoir fumé pour s’en rendre compte.

Il y a une véritable émotion qui se dégage de la voix du jeune chanteur. Vibes qu’il conservera sur les albums précédent comme Fire Fire en 1979 toujours produit par Yabby You. Je pense à des chansons comme Fire Fire, Lord of Lords, ou encore Man in the Living. Trois chefs d’œuvres!

Wayne Wade fait partie de cette génération de chanteurs reggae des années 60 ayant commencé tôt à chanter (comme Hugh Mandell) repéré par des producteurs aguerris et dont le premier disque est sorti alors qu’ils n’avaient pas encore mué.
Rappelons qu’à l’époque (et encore aujourd’hui), la musique en Jamaïque était une manière de sortir de la rue.

Album de reggae marqué « Roots » au fer rouge, Black is our colour est une perle de la musique reggae, à se procurer de toute urgence, en vinyle, évidemment!

Allez une petite dernière pour la route:

Une réflexion au sujet de « Le Vinyle du Week-End #30 »

Laisser un commentaire