Le Vinyle du Week-End #55

En ce dimanche grisonnant et tristounet, j’avais envie d’un peu de chaleur, de poser un disque sur la platine et de me sentir ailleurs en faisant mon rangement et autres petits trucs dominical.

Il y a un artiste et un album dont je n’ai encore pas parlé ici, d’ailleurs trop méconnu (si ce n’est pour son titre Protect I), mais qui offra au reggae, parmi sa discographie, trois albums absolument magnifiques « Revolutionnary Dream« ,  « Pave the Way » et celui dont nous allons parler aujourd’hui « A Song« .

Vous l’aurez peut-être compris, il s’agit de Pablo Moses.

Pablo Moses, Pablo Henry de son vrai nom, grand monsieur du reggae qui enregistrait son premier album (Revolutionnary Dream) en 1975 alors que Scratch Lee Perry n’était encore qu’ingénieur du son, sort son second album, A Song en 1980 chez Island après avoir passé 2 années à la Jamaican School of Music.

La musicalité ainsi que les thèmes abordés s’en ressentent.
Un album magnifique, chaleureux, doux, rempli d’émotions. Un chef d’œuvre!

Difficile à trouver, j’ai eu un coup de chance et ai déniché cet album dans une brocante pour pas grand chose (comme quoi, on trouve vraiment de tout dans les vide greniers), la pochette qui à pris l’eau est en mauvaise état, mais le disque est impeccable et je ne me lasse jamais de reposer le diamant dessus.

Huit titres, huit bijoux dont évidemment le premier, du même nom que celui de l’album.

Pour moi, le reggae dans sa plus belle forme. La rythmique avec la basse, lourde, les percussions, impeccables et cette voix, suave et légèrement aiguë…

Que l’on soit adepte du reggae ou non, un artiste et un album à découvrir absolument.
Un chef d’œuvre je vous dis…

Laisser un commentaire