Le Vinyle du Week-end #56

Ce week-end c’est un disque qui fait débat que je vous présente.

Sortie fin 2011 après avoir été repoussé en 2008, The Wonder Years, de Patrick Douthit, plus connu comme beatmaker sous le nom de 9th Wonder est un album hip-hop soul qui divise.

De ce que j’ai pu en lire, certains reprochent à 9th Wonder ses rythmiques faciles ainsi que ses kick ou ses snare usés par le temps qu’il sort de frutyloop…

Bref, des critiques assez rudes pour un beatmaker ayant tout de même travaillé avec Jay-Z, Marry j Blige ou les Destny’s Child.
Alors certes, ça ne veux pas dire pour autant que son album sera forcément de qualité, mais quand même…

Ce disque à la pochette très réussie, est durement attaqué temps sur l’aspect production que sur l’aspect réalisation global. Et même s’il est vrai que j’ai zappé certains sons avant la fin à la première écoute, la globalité de cet album reste de qualité! Quoi qu’on en dise.

Bien sur, nous sommes loin d’un style à la Pete Rock ou d’un Ryan Leslie, mais c’est normal, chacun son style et perso, j’aime ce genre de production.
C’est doux, c’est chaud, les samples sont bien choisis, découpés dans tous les sens, les invités se comptent par dizaine de Raekwon à Erika Badhu, Phonte ou encore Warren G et j’en passe…

Facile à écouter, chaleureux, un bon disque de beatmaker qui change de ce que l’on peut entendre depuis des mois dans les sorties d’album US, et rien que pour ça, il est à écouter. Il tourne tranquille sur une platine. En tous cas sur la mienne…

A chacun de s’en faire son avis, perso, j’ai vraiment bien aimé, c’est tout à fait le type de sonorité que je cherchais. De là dire que c’est le disque de l’année peut-être pas, mais surement un disque à découvrir ne serait-ce que pour savoir de quoi il s’agit.

Le trailer de l’album:

Laisser un commentaire