Le Vinyle du Week-End #78

Pour ce premier vinyle du week-end de la rentrée, je reviens à la base. A ce qui m’a fait tomber amoureux des vinyles, de leur son, de leur pochettes, de leur histoire. Le reggae.

Et à défaut de faire dans le oldies but goodies, je me suis penché cet été sur une période du reggae bien souvent décriée, celle des années 80′.
Loin des sonorités de l’époque de Yabby You ou les débuts de Lee Scratch Perry, avec l’arrivée du digital dans les studios, je suis tombé en fouillant dans des bacs sur un disque d’un des fils de Bob Marley, Ziggy.

Sorti en 1988 chez Virgin, Conscious Party, de Ziggy Marley and the Melody Makers, son groupe de l’époque, est un album avec lequel je dois avoué avoir eu un peu de mal au début. Non pas qu’il soit mauvais, bien au contraire, mais parce que je ne me retrouvais pas, probablement comme beaucoup, dans ces nouvelles sonorités qui venaient parasiter l’image « roots » que j’avais du reggae.

Mais après plusieurs écoutes de cet album, j’ai appris à l’apprécier.
Ce qui m’a surtout fait rentré dedans, se sont les mélodies et la voix de Ziggy. J’avoue ne pas m’être vraiment épanché sur son parcours, mais lorsque j’écoute Have You Ever Been To Hell ou New Love, alors là, c’est le coup de foudre!

Voilà le genre d’album renfermant quelques pépites qui aurait pu passer inaperçu mais dont je voulais vous parler pour cette rentrée et qui entre vieilleries et nouveautés inaudibles vous fera certainement frétiller les oreilles..!

Laisser un commentaire