Le Vinyle du Week-End #90

Il y a des artistes comme ça qui sortent tellement de disques qu’on ne sait même plus ou donner de l’oreille. Diva des années 70/80, Shirley Bassey en fait partie. Sa voix, reconnaissable entre mille et souvent associée au cinéma est d’une implacable beauté. Et sans savoir vraiment pourquoi, ce dimanche ensolleillé me donne envie de l’écouter.

Shirley Bassey I Am What I Am LP

En cherchant un disque, je suis tombé nez à nez avec cet album, I Am What I Am, son 26ème album studio! Autant dire qu’elle n’a pas chômé. Je l’ai posé sur la platine et j’ai tout de suite compris…
Avec des classiques comme Goldfinger, I Who Have nothing (la reprise de Ben e King) As Long As He Needs Me ou le superbe Neve,r Never, Never, ne manque que Diamonds Forever.
Sorti chez Towerbell Records et distribué par Vogue en 1984, en pleine période Disco, les sonorités de cet album sont à des années lumières de la mode de l’époque. Enregistré avec l’orchestre symphonique de Londres, la musicalité est sublime et l’accord avec la voix de Shirley Bassey se fait parfaitement. Autant d’éléments qui le rende d’autant plus intéressant.

Le genre de vinyle qui convient parfaitement à ce type de dimanche, à la cool sur ton balcon avec un petit café…

Laisser un commentaire