Nas, Intemporel…

En ce moment, je suis en phase « NAS », je ressorts tous ces sons, réécoute ses albums un par un et franchement… y a pas à dire, ce mec est vraiment un bête de MC. Et quels Beats! Des instrus de fou! Il n’y a pas une chanson qui me déplaise. Alors oui, il y a des albums un peu moins « bons » que d’autres, mais même ceux là restent tout à fait corrects.
Et quand je retombe sur IllMatic de 1994 ou It Was Written de 1996, c’est bien plus que de la nostalgie, c’est toute une époque qui ressurgie. Jamais à l’époque, j’aurais pu imaginer qu’un album ou une chanson de Nas, presque 15 ans après, me ferait cette effet là.

Le temps s’écoule, les époques changent, la musique évolue, mais les héros restent, intemporels. Et en la matière, Nas tiens sa place sur le haut du tableau.

En écoutant The Message, je revois comme si c’était hier mon pote Manu derrière ses platines sortir It Was Written d’un sac et le brandir tel un trophée, se précipitant de le poser sur la feutrine… Toute une époque…

Laisser un commentaire