One Comment

  1. L’ensemble de la collection a été vendu, en décembre dernier, à un riche mélomane brésilien, qui ouvrira un musée avec à Sao Paulo

    PS Un petit détail qui semble avoir échappé à tout le monde : la Library of Congress, acheteur potentiel mais sans crédits suffisants au final, avait quand même étudié d’un peu + près le contenu des 45 T : plus des 3/4 des titres de la collection lui étaient inconnus, donc du Dépôt légal américain !? Vous imaginez ça en France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *