Simple évolution ou renaissance?

Qui ne se souvient pas de Puzzle, de J’reste sport, Le tour du monde en 80 mesures ou encore J’ai jamais trahi ? Reflet d’une génération au milieu des années 90’.
Composé de Mc’s comme Zedoo, Resha ou Le Vrai Ben, ce groupe fait partie de ceux moins connus que des Lunatic, Mafia K’1Fri ou autres, et pourtant…

Après une décennie de réelle décadence musicale pour le mouvement hip-hop, voilà que les « anciens » reviennent de plus en plus avec la maturité de l’âge dans leurs textes et comme un aire de réconciliation avec la chanson française dans la forme, style musical pourtant si contredit il y a 10/15 ans. Le rap en étant justement l’antiforme.

La trentaine bien lavée pour certains, à l’image d’Oxmo, Abd Al Malik (nouvel album, en novembre) ou le Vrai Ben, Benjamin Paulin de son vrai nom, qui revient en octobre avec un nouvel album bien plus, proche du slam accompagné que du rap. Il me fait un peu penser à Ridan dans le style. Perso j’aime bien.

Les anciens de la scène hip-hop contrecarrent l’image fondée de ce rap dévalué ou les métaphores et références historiques ont laissé place aux phrases dénuées de valeurs et de sens et aux insultes.

De plus en plus proche de la chanson française « classique » des année 80/90 pourtant décriée à l’époque par une majorité des rappeurs se posant justement en porte à faux à cette musique trop consensuelle, les albums de nos anciens « héros » ont aujourd’hui un double impératif : être à leur image artistique et continuer à plaire à un publique ayant pour beaucoup délaissé le rap au début des années 2000.

Entre évolution musicale et repositionnement marketing, le rap français serait-il en train de se trouver une nouvelle jeunesse grâce à ses pionniers? Là, tout près d’une chanson française à l’ancienne, fleuron culturel français, qui à depuis perdu de sa superbe au profit de soupe insipides que nous servent des Christophe Mahé, Grégoire et autre Renan Luce…

Dites le avec des flingues, titre issu du dernier album de Benjamin Paulin

Dites le avec des flingues from benjamin paulin on Vimeo.

2 réflexions au sujet de « Simple évolution ou renaissance? »

  1. étant acteur eux même de ce mouvement, ayant depuis longtemps dépassé le rap pour ado facile, les artistes que tu cites, et le vrai ben nottament car c’est lui qui va le plus loin (et vu que j’aime pas le slam j’ai volontairement zappé l’initiative de l’ancien NAP ^^) prennent ce qui leur appartient, ce qu’ils ont fait, et ce qui les a fait pour l’emmener plus loin avec des frontières relayées plus loin que l’horizon, ils ont la 30aine voir plus le public qui ne se reconnait plus dans « ce rap jeu  » en 2o1o aussi… c’est un moyen pour se milieu completement hermétique de rendre un peu a ce qui lui a donné un peu de sa superbe via le sample par exemple.
    artistiquement c’est un « suicide commercial » donc si c’est un calcul il est vraiment mauvais, pour ma part je dirais que ce sont plutot des éclaireurs…
    (comment je me suis enflammé là ^^)

Laisser un commentaire