Étiquette : JR

LES COUPS D'CŒUR D'ADRIEN

Pharrell X Perrotin

Alors celle-là est juste énorme! Le coup de com est superbe!

Prendre comme commissaire d’exposition l’un des (sex) symbole du moment, qui plus est musicien talentueux et reconnu à travers le monde entier et faire une exposition sur le thème de la Femme!

Chapeau! Pharrell chez Emmanuel Perrotin, l’un des galeristes les plus avant-gardiste (et les plus forts) la combinaison gagnante!

PHOTOGRAPHIE

JR: « Encrages »

Ai-je vraiment besoin de présenter JR? Ce photographe français d’à peine trente ans qui décrocha la TED Prize 2011!

Celui qui depuis 10 ans prend comme galerie la Rue et à donné à cette manière d’exposer ses œuvres une nouvelle approche passe pour la première fois le pas de la galerie et exposera à partir du 19 novembre et jusqu’au 7 janvier à la Galerie Perrotin, rue de Turenne dans le 3ème.

PHOTOGRAPHIE

JR: Inside Out Project!

Lancé en mars dernier lors de son discours à la Ted Prize 2011 le nouveau projet de JR: Inside Out Project dont le principe est d’imprimer et afficher dans la rue les photos de monsieur et madame tout le monde prise par des gens au quatre coins du monde, est maintenant accompagné d’une série de vidéos sur le développement du projet dont la première est en ligne depuis peu.

Un projet à découvrir absolument!

LES COUPS D'CŒUR D'ADRIEN

Women are Heroes

JR, deux lettres qui commencent à être plus que connus, reconnus dans l’univers du street art, même de l’art tout court. 10 ans depuis ses Expos de Rue et ses photos en noir et blanc qui font le tour du monde. A 27 ans, (p%@*#n, mon âge!), JR est ce que l’on appelle un « Artiviste » (contraction d’artiste et activiste) et l’un des rares français à rayonner autant à travers le monde avec ses oeuvres.

PHOTOGRAPHIE

JR et son Art 2 Rue

J’ai découvert le travail de JR il y a bien longtemps… Dans une autre vie… Celle où j’écrivais des pages de textes par jour…

A cette époque, un ami, celui qui m’a d’ailleurs donné envie d’écrire, proche de JR et particulièrement doué en pochoirs, graff et écriture (entres autres) me raconte leurs aventures et me montre les travaux du début.

Les premiers shooting sur les toits de Paris, ses découpes de pochoirs etc…

J’étais bluffé par l’audace et la création.