Le Vinyle du Week-End #8

Changeons légèrement de registre pour passer de la Soul au Reggae. L’album de ce wek-end est tout simplement l’un des plus beaux albums de Reggae du début 1970:  Skylarking d’Horace Andy de 1972 chez Studio One. Un classique largement à la hauteur de sa réputation.

Horace Andy Skylarking

Horace Andy (Né Horace Hinds le 19 février 1951 à Kingston en Jamaïque), est un incontournable de la scène Reggae. Avec sa voix d’adolescent qui n’a pas encore mué, reconnaissable parmi des centaines il est une référence. Pour ce premier album sont rassemblées ses premières et surement ses plus belles chansons, il ne manque que Mr Bassie et sa version d’ Ain’t no sunshine et cet album serait à lui seul l’anthologie d’ Horace Andy. Que se soit Where do the children play (reprise par Cat Stevens), Love of a Woman (magnifique), Skylarking évidemment, Mammie Blue, Please don’t go (cette chanson est superbe) ou encore Every tongue shall tell… et fait de cet opus l’album à avoir.

La pochette avec Horace Andy qui ne doit pas avoir plus de 20 ans dessus et sa guitare est typique des pochettes reggae de l’époque, kitch, simple, sans artifice, mais on aime.

Au niveau du son, on est à mon gout à l’age d’or du reggae. Il y a dans ce son du début 70 une chaleur et une imperfection qui le rendent absolument merveilleux. Les sonorités, inspirées de la soul, légèrement aiguës et la rythmique entrainante en font une harmonie parfaite. En écoutant cet album, je trouve que l’atmosphère qui s’en dégage nous transporte en 1972 à Kingston. La patte Studio One y est aussi pour beaucoup, c’est certain (bon j’ai petit faible pour ce label 😉 ) mais cela véhicule dans chacun des chansons une véritable émotion.

Les instruments prennent toute leur place et nous ne sommes pas encore sur les sonorités digitales de la fin des années 70 début 80 avec l’arrivée des nouvelles machines qui dénature à mon goût le son originel du reggae.

Skylarking, un album intemporel à cheval entre le reggae et la soul. Un petit bijoux…

[dewplayer:http://www.acontrecourant.fr/wp-content/uploads/2009/10/11-Every-Tongue-Shall-Tell.mp3]

Laisser un commentaire